Assemblée Générale Régionale 2016
Assemblée Générale Régionale 2016
Amicale Nationale des Retraités de l'Audiovisuel
Amicale Nationale des Retraitésde l'Audiovisuel

Notre président délégué : Georges Traband
                        Adresse : 5 rue de Londres 67000 STRASBOURG
                          Email     : georges.traband@orange.fr

Trésorier : Denise ECKERT.

                          Email : d.eckert@wanadoo.fr

Secrétaire : Guy Bongeot

                           Email :  guybongeot@gmail.com

 

Hommage à Georges Traband  Par Marius Brandhuber

 

 

La section Alsace est en deuil, son président Georges Traband, nous a quitté le jour de Pâques, emporté par le coronavirus après une lutte de deux semaines, intubé et sous respirateur. Il avait 79 ans.

 

Les nombreuses marques de sympathie reçues via la messagerie témoignent de la haute considération que tous les amicalistes lui portaient.

Georges est né le 17 novembre 1940 à Haguenau. Il n’a pratiquement jamais connu son père. Incorporé de force dans la Wehrmacht le 9 novembre 1944, son père Robert Traband né le 15 décembre 1911 a été déclaré officiellement décédé le 8 mars 1945 à Kolberg en Pologne, durant la terrible bataille opposant les Allemands aux Polonais et au Soviétiques. Il était père de trois enfants en bas âge ; Jean né en 1939, Georges né en 1940 et Marie-Thérèse née en 1944. Par la suite, sa mère Suzanne se remaria, et eu plusieurs enfants, demi-frères de Georges.

Adulte, Georges a fait des recherches pour trouver la sépulture de son père, même pendant sa retraite en s’appuyant sur le réseau internet, mais sans résultat concret.

Il s’est marié avec Christiane le 30 juillet 1965, de cette union est né Frédéric et il devint grand-papa d’un petit Louis.

Après ses études il débute sa carrière professionnelle à Haguenau dans l’enseignement comme instituteur remplaçant. En 1961, il entre à la RTF au centre de télévision de Strasbourg de la rue Lauth. Il sera successivement preneur de son aux côtés de Nicolas Anthony, puis cameraman, puis monteur de films. En 1968 sous l’ORTF il est  affecté à FR3 Nancy. Il s’oriente ensuite vers la gestion. Après sa réussite à un concours interne d’administrateur, il se retrouve dans un premier temps aux services centraux de Paris avant de revenir comme administrateur à Strasbourg.

En 1983, il est promu directeur régional de FR3 Alsace, il le restera jusqu’en 1991. C’était la première fois qu’un Alsacien était nommé à ce poste, Georges était parfaitement trilingue, il n’aura de cesse de promouvoir les émissions dialectales, sur les décrochages régionaux de France 3 Alsace, avec à ses côtés, le pasteur Gérard Heinz, directeur des programmes. C’est d’ailleurs à partir de 1983 que les programmes régionaux augmentent sensiblement avec 21% d’émissions en dialecte, ce sera l’âge d’or des émissions en alsacien et qui prendra fin au début des années 90 au moment où FR3 Alsace devient France 3 Alsace. En 1991 Georges Traband est remplacé par Jean-Louis English.

Il retrouve dans la foulée un poste de directeur régional à TDF (Télédiffusion De France) dont le siège est à Nancy et qui assure la diffusion terrestre radio et télévision en Alsace, Lorraine, Champagne et Ardenne. TDF qui était depuis 1987 une société anonyme à capitaux publics devient en 1991 une filiale à 100% du groupe France Télécom. A ce poste il a été celui qui a développé les Réseaux câblés dans toute la région ce qui lui a permis malgré les contraintes budgétaires coutumières, durant l’année 1992, de créer quarante emplois en contrat à durée indéterminé (CDI). Il habite toujours à Strasbourg et ne rentre chez lui que les week-end. Un incident marquant intervint en 1994, alors que TDF fêtait ses 20 années d’existence et que Georges Traband avait loué le Royal palace de Kirwiller pour inviter tous les salariés de TDF Alsace Lorraine Champagne Ardennes à venir y faire la fête. Les syndicats déposent un préavis de grève le jour de la fête, lui reprochant de ne pas créer assez d’emploi, alors qu’en même temps la Direction Générale de TDF lui mettait la pression pour les réduire. Conséquence la fête fut annulée, peu de temps après il quitte TDF. Grâce à ses compétences en Réseaux câblé Georges Traband fut nommé Président de la société Numéricâble, à Metz ou il a terminé sa carrière en l’an 2000.

Je me souviens l’avoir rencontré en octobre 2001 à La Wantzenau, à la sortie de l’église, après la messe d’adieu de Jean-Jacques Mann. Je lui ai donné un bulletin de notre amicale dont le président de la section Alsace à l’époque était Martin Allheilig, en lui suggérant d’y adhérer, il m’a gentiment fait comprendre qu’il était encore trop jeune pour cela. Mais quelques temps plus tard, il l’a fait. Et, le 18 avril 2002 Martin Allheilig est nommé président d’honneur, le bureau est renouvelé, Michel Abonneau en est le président, Georges Traband secrétaire adjoint.

Dès lors il ne cessera de proposer des sorties, d’en organiser, de participer à toutes les réunions et de trouver de nouveaux adhérents, il rédigeait des articles pertinents pour le bulletin. Le 2 septembre 2004 Michel Abonneau, est décédé brutalement, j’ai assuré l’intérim et un mandat de président de trois ans. Georges prit la relève en mars 2008. Il participa activement pendant huit ans à la vie du Bureau National de l’ANRA ou il exerça les fonctions de trésorier puis de Vice-président.

Georges pendant toute sa vie a été un homme de conviction, il était ferme sur ses idées et ses principes, souvent au détriment de sa carrière. C’était un homme né pour donner aux autres, avec compétence, savoir, humilité, tellement d’humanisme se dégageait de lui. Il partageait sans condition. Toujours au service du collectif avec une grande intégrité.

Pour notre amicale il a été un guide, un rassembleur, un gardien de la mémoire de l’audiovisuel en Alsace. Il avait prévu de céder la présidence de l’ANRA Alsace, lui qui savait trouver les mots justes pour exprimer notre douleur lors du départ des nos amis, nous n’avons pas eu le temps de lui dire Merci.

Nos pensées vont vers son épouse Christiane, son fils Frédéric, son petit fils Louis et toute sa famille. Nous leur adressons nos très sincères condoléances.

Nous gardons de toi une image d’un homme exemplaire, nous sommes orphelins. Un grand merci à toi Georges.

Merci à tous ceux qui ont apporté leur aide à la rédaction de ce texte

Nos rendez-vous du 1er semestre 2020

Mercredi 12 février :

visite guidée de l’exposition Hans Baldung Grien

à la Staatliche Kunsthalle de Karlsruhe

Mardi 17 mars :

Assemblée Générale et déjeuner

au Lycée Hôtelier A. Dumas à Illkirch Graffenstaden

Mardi 21 Avril :

Visite guidée de la maison natale de Gustave Stoskopf

à Brumath par son petit-fils Nicolas Stoskopf

du 4 au 11 mai :

Rencontres nationales ANRA

à Amboise en Val de Loire

Jeudi 28 mai :

Randonnée sur les Crêtes Vosgiennes

avec déjeuner dans une ferme-auberge

Juin : 

Journée en Lorraine

Visite guidée des châteaux d’Haroué et de Thorey-Lyautey

 

XXXXXXXXXX

 

horaires d’ouverture :

mardi : 16h00 – 19h00

mercredi : 10h00 - 12h00  et 15h00 – 18h00

vendredi: 15h00 - 18h00

samedi : 10h00 – 13h00

N’hésitez pas à vous y rendre : « elle vaut le détour »

Photos : Jean-Claude DURMEYER

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Appel

Nos années audiovisuelles alsaciennes

Même si elles ont beaucoup changé au long des dernières décennies, notamment du fait des progrès techniques, la radio dès 1945 puis la télévision à partir de 1954, se sont toujours attachées à développer dans notre région une identité propre leur conférant une place à part dans l’audiovisuel français.

Les milliers d’heures de programmes produites et diffusées durant toutes ces années, conservées par l’INA, font partie du patrimoine alsacien au même titre que la musique, le théâtre, la peinture et toutes les formes d’expression constituant la variété et la richesse de notre culture régionale.

Force est de constater qu’à ce jour, ce patrimoine audiovisuel est largement méconnu.

Il paraît donc essentiel d’engager une action pour le faire connaître et le valoriser.

- en recueillant très largement tous les témoignages des producteurs, réalisateurs, interprètes, techniciens et, plus largement, de tous les partenaires et auditeurs d’émissions, 

- en répertoriant tous les travaux, journalistes, universitaires, collections personnelles et autres qui ont déjà été réalisés à ce jour sur le sujet,

- en rassemblant tout ce qui peut contribuer à raconter ces années, notamment les coupures de presse, photographies ou matériels techniques utilisés au fil des décennies,

- en faisant connaître les résultats de cette collecte par tous moyens ou supports : rédaction d’articles, publication d’ouvrages, etc…

Réunissant les anciens de l’audiovisuel, notre association de retraités peut jouer un rôle d’aiguillon en la matière.

Elle accueille, dès à présent, un Comité de pilotage composé d’actifs et de retraités qui ont accepté de mettre à disposition ou de rédiger leurs propres souvenirs, mais aussi de recueillir ceux glanés autour d’eux. Cette équipe coordonnera l’ensemble de l’opération en définissant les actions à entreprendre tant pour la recherche que le suivi des divers éléments de notre patrimoine audiovisuel. A ce titre, elle assurera la centralisation, la mise en forme et l’évaluation des éléments recueillis ainsi que la définition des modalités de leur diffusion. 

Sa première réunion a eu lieu le vendredi 6 décembre 2019 et vous serez régulièrement informés de ses travaux.

Pour réussir, ce projet nécessite votre adhésion à tous, aussi faites-nous connaître vos réactions en répondant aux questions suivantes : 

- ce travail de recueil et de valorisation du patrimoine audiovisuel alsacien vous paraît-il nécessaire ?

- êtes-vous prêt à y participer en mettant à disposition vos souvenirs sous forme de témoignage écrit ?

- préférez-vous les livrer dans le cadre d’une interview ? 

- détenez-vous des documents, photographies ou matériels relatifs à l’histoire de la radio et/ou de la télévision en Alsace ? si oui, êtes-vous disposé à les mettre définitivement ou temporairement à disposition de l’ANRA et l’autoriseriez-vous à les utiliser dans le cadre d’une communication publique ?

- accepteriez-vous de rejoindre le Comité de pilotage ? 

Restant à votre entière disposition pour toute information complémentaire, nous vous remercions de nous faire parvenir vos réponses et, plus largement, vos remarques, suggestions, propositions de participation.

Bien amicalement, 

Dominique BENTZ, Ambroise PERRIN et Georges TRABAND

dombentz@orange.fr   ambroise.perrin@gmail.com   georges.traband@orange.fr